La forme, la santé, la beauté par les plantes !

le blog de Brigitte Cesana

L’ALGUE BLEUE AFA, UN REMEDE CONTRE LE CHIKUNGUNYA

| 0 Commentaires

Le chikungunya est une maladie infectieuse due à un virus appartenant à la famille des arbovirus

Le chikungunya est une maladie infectieuse due à un virus transmis à l’homme par la piqûre d’un moustique du genre Aedes. Ce moustique est noir avec des rayures blanche. Il pique de jour, principalement tôt le matin et au coucher du soleil.

moustique chikungunya

Le virus chikungunya est connu depuis les années 1950, période durant laquelle il a provoqué des épidémies importantes en Asie du Sud-est et en Inde.

Il a refait parler de lui récemment en raison de violentes épidémies qui ont notamment touché les îles de l’Océan Indien en 2005 et 2006, puis l’Inde, et au cours desquelles des millions de cas ont été recensés.

À la Réunion et à Mayotte, l’infection a touché plus d’un tiers de la population.

Le chikungunya poursuit actuellement sa percée en Guyane alors que la situation semble se  stabiliser aux Antilles.

la Guyane reste encore, pour l’heure, en phase 2 du programme de surveillance, Les Antilles demeurent en phase 3 de ce dispositif mais avec une tendance à la baisse depuis plusieurs semaines en Martinique qui compte plus de 52 000 cas contre 69 000 cas en Guadeloupe.

A Saint-Martin, la circulation du virus est modérée et en légère recrudescence à Saint-Barthélemy.

Le chikungunya a la réputation d’être une maladie bénigne mais il a été impliqué dans des décès.

Les mécanismes du chikungunya sont encore mal connus.

Chez des animaux de laboratoire, des chercheurs ont constaté que le virus se multiplie dans les tissus lymphoïdes, les muscles, les articulations, le foie et le système nerveux central.

Chez l’homme, il passe rapidement dans le sang. On l’a également retrouvé dans le liquide céphalo-rachidien de malades présentant une encéphalite (infection du cerveau).

Le virus chikungunya entraîne également la production d’anticorps spécifiques.

Les symptômes sont variables

Les symptômes du Chikungunya se manifestent après une période d’incubation de 2 à 12 jours en moyenne.

On note initialement, un syndrome grippal avec une fièvre élevée, associée à des douleurs articulaires (arthralgies) intenses notamment au niveau des articulations du membre supérieur,  et à une éruption cutanée transitoire.

Ces signes s’accompagnent parfois de douleurs musculaires (myalgies), de céphalées, de troubles digestifs (nausées, vomissements, perte d’appétit), de petites hémorragies et de lésions de la peau (troubles de la pigmentation).

Des complications neurologiques graves peuvent survenir chez les nouveaux-nés et les personnes âgées.

La maladie peut donner des formes sévères entraînant parfois la mort et des souffrances considérables.

Le chikungunya est une maladie handicapante non seulement à cause des douleurs mais aussi du fait d’une grande fatigue qui touche près de la moitié des malades. Chez certains patients, les manifestations cliniques, en particulier rhumatologiques, persistent pendant plusieurs mois, voire plusieurs années.

Le diagnostic biologique du chikungunya repose sur la détection du virus ou de son ADN (technique PCR) et/ou la mise en évidence des anticorps spécifiques dans le sang (sérologie).

Ce virus ne bénéficie pas d’un traitement spécifique

Il n’existe pas de médicaments efficaces contre le virus du chikungunya.

Le traitement de la maladie est donc uniquement symptomatique.

À la phase aiguë, il repose principalement sur l’administration de médicaments contre les douleurs (antalgiques) et d’anti-inflammatoires non stéroïdiens.

L’aspirine doit être évitée à cause du risque d’hémorragies.

Un concentré de l’algue bleue AFA permet une nette amélioration des symptômes

Algue bleue AFA

Algue bleue AFA

On rapporte toutefois, en particulier aux Antilles où son efficacité a même été constatée en milieu hospitalier, d’excellents résultats avec la prise d’un concentré des principes actifs de l’Algue bleue Afa.

L’algue Afa contient des phyco-cyanines, pigments bleu-vert, qui, en plus d’une action antioxydante, ont des propriétés anti-inflammatoires très importantes, ce qui permet d’apaiser naturellement les douleurs.

http://brigittecesana.com/decouvrez-les-vertus-de-l%E2%80%99algue-klamath-aphanizomenon-flos-aquae-aussi-appelee-afa/

L’Afa contient également un polysaccharide capable de stimuler les macrophages de façon exceptionnelle.

Première ligne de défense du système immunitaire, les macrophages constituent le premier réflexe du corps lors de toute infection.

L’ Afa a la propriété unique de stimuler la migration de monocytes et de lymphocytes T et B.

Les cellules tueuses du système immunitaire sont un type de lymphocytes-T programmés pour la détection et la destruction des cellules cancéreuses et des cellules infectées par des virus au sein des tissus de l’organisme.

Dans une étude réalisée en double aveugle sur 21 volontaires en bonne santé, il fut démontré que l’Afa stimule la migration de 40% des cellules tueuses deux heures après l’ingestion (Jensen et al.,2000). Une analyse plus approfondie révéla que cet effet était à peine détectable chez les nouveaux consommateurs, alors qu’il s’accentuait avec le temps pour devenir maximal après quelques semaines de consommation quotidienne.

Plusieurs substances, comme le thé vert ou le ginkgo biloba, sont connues depuis longtemps pour stimuler l’activité des cellules tueuses du système immunitaire. Par contre, jusqu’à cette récente découverte concernant l’Afa, aucune de ces substances n’était réputée stimuler leur migration dans les tissus pour y supprimer les cellules qui présentent des signes de transformation anormale ou celles qui sont infectées par un virus.

Les propriétés anti-mutagènes de l’Afa avaient déjà été mises en évidence (Lahitova, 1994), mais cette nouvelle découverte démontre non seulement la capacité de prévenir le cancer ou la précancérose des tissus, mais également les maladies associées aux infections virales.

Vous souhaitez plus d’informations sur ce concentré des principes actifs de l’algue bleue, contactez-moi  : +33 (0)6 28 08 89 74

brigitte.cesana@gmail.com

http://brigittecesana.stemtech.com/FR/SE2.aspx

 

 

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.

*