La forme, la santé, la beauté par les plantes !

le blog de Brigitte Cesana

L’algue bleue AFA (Klamath) et le traitement de la maladie d’Alzheimer

| 0 Commentaires

La maladie d’Alzeimer touche 5% des plus de 65 ans et 15% des plus de 80 ans. En 2010 il y avait 860 000 malades Alzeimer en France et ils devraient être au moins 2 millions en 2020 (chiffres Inserm).

Selon le Professeur Etienne-Emile BAULIEU (Interview dans Santé Magazine de Juin 2012) les médicaments actuels n’agissent pas sur la cause mais sur la conséquence de la maladie d’Alzeimer : les troubles de mémoire. De plus ils sont faiblement et temporairement actifs (pendant environ 6 mois).

Le Professeur Etienne-Emile BAULIEU souligne qu’il y a environ 15 ans on croyait que toute destruction au niveau du cerveau était irréversible. Or on a découvert depuis que des cellules souches peuvent se développer et « refaire » du cerveau !

Nous avons beaucoup appris sur la valeur réelle de l’algue bleu-vert AFA (Klamath) depuis sa disponibilité comme source alimentaire il y a presque trente ans.

Chaque jour, de nouveaux bienfaits sont découverts depuis que cette algue a  fait son entrée  dans les sociétés médicales et scientifiques.

Le premier rapport scientifique concernant l’algue AFA (Klamath) a été publié en 1985 par le docteur Gabriel Cousens, MD, dans le  Journal of Orthomedicine et concernait le traitement de la maladie d’Alzheimer.

Plusieurs études de cas étaient présentées, montrant que l’AFA avait de manière notable inversé la progression de cette maladie dégénérative.

Par la suite, le Dr Cousens a continué de promouvoir l’utilisation de l’AFA (Klamath) , en particulier dans des situations relatives au fonctionnement mental et émotionnel.

Depuis cette étude, des milliers de seniors ont fait état de leur mieux-être avec une consommation quotidienne d’AFA (Klamath) .

Le Dr Gabriel Cousens, M.D., dans un article de Body, Mind  Spirit en avril 1995, affirmait : « La plus grande valeur de l’AFA ne vient pas seulement de sa concentration en nutriments ni même de ses précurseurs de neuropeptides mais de son effet positif incroyable sur le système nerveux. […]

Les personnes qui prennent de l’AFA (Klamath) ont systématiquement signalé : une augmentation générale de la vigilance et de la résistance mentale à court et à long terme, une meilleure mémoire, une créativité améliorée, un meilleur sentiment de concentration et de ressourcement. »

Le Dr Cousens a également rapporté que l’algue bleu-vert AFA (Klamath) a aidé ses patients à lutter contre de nombreuses pathologies comme : dépression, autisme, diabète, fatigue chronique, anémie, ulcères, hépatite, maladie d’Alzheimer

Les personnes souffrant de maladies auto-immunes ou touchant le système immunitaire (lupus, SFC, maladie du tissu conjonctif, sida…) ont pu trouver avec l’algue bleu-vert AFA (Klamath) une aide de vie précieuse.

Face à la multiplication affolante des cas d’Alzheimer, des chercheurs ont mis au point un régime anti-Alzheimer.

Ce nouveau régime s’appelle MIND (Mediterranean-DASH Intervention for Neurodegenerative Delay). Le régime MIND fait la synthèse de la diète méditerranéenne (contre les maladies du cœur) et du régime DASH (contre l’hypertension), et y ajoute des aliments pour les fonctions cérébrales.

Le régime MIND offre un double bonus en ciblant deux problèmes récurrents : la démence et les maladies du cœur (hypertension, AVC, infarctus, etc.).

Le régime MIND recommande :

  • les fruits de bois et des baies 2 fois par semaine (spécial cerveau)
  • les légumes verts tous les jours, haricots, choux, etc. (spécial cerveau)
  • les noix
  • l’huile d’olive
  • un verre de vin rouge par jour

Les chercheurs ont mené une étude d’observation sur 4 ans et demi. La population était constituée de 923 sujets sans Alzheimer déclaré, âgés de 58 à 98 ans. Chaque année, les 923 sujets remplissaient un questionnaire sur leur régime alimentaire.

A l’issue de l’étude, les chercheurs ont calculé que les sujets qui respectaient de près le régime MIND avaient un risque d’Alzheimer réduit de presque 55%.

Même en respectant modérément le régime MIND, les sujets avaient un risque d’Alzheimer réduit de 35% !

Étonnamment, ceux qui mangeaient 2 portions de légumes verts par jour avaient d’excellentes capacités cognitives. « C’est comme s’ils avaient 11 ans de moins » explique le Dr Morris, en charge de l’étude.

Attention cependant car le régime MIND contient certains pièges :

  • on y recommande les produits laitiers pauvres en matières grasses qui sont en réalité plein de sucre.
  • on encourage la consommation de céréales complètes alors qu’il faudrait plutôt modérer la consommation de céréales dans son ensemble si vous ne menez pas une vie active.

Le plus simple est donc de suivre la diète méditerranéenne en mettant l’accent sur les fruits des bois et les légumes verts.

Les seniors peuvent donc voir augmenter leur acuité mentale après consommation de l’algue  Aphanizomenon flos-aquae (AFA) et d’une diète riche en légumes verts et fruits des bois.

 

Vous souhaitez plus d’informations sur des concentrés de l’algue Afa (Klamath) ?

Vous pouvez me joindre au 06 28 08 89 74

Ou par mail : brigitte.cesana@gmail.com

http://brigittecesana.stemtech.com

1 – Cousens, G. : Report of Treatment of Alzheimer’s Disease with Aphanizomenon flosaquae, in  Orthomedicine, (hiver/printemps), Vol. 8, N° 1-2, 1985

 

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.

*