La forme, la santé, la beauté par les plantes !

le blog de Brigitte Cesana

L ALGUE AFA KLAMATH POUR RENFORCER SES DEFENSES IMMUNITAIRES

| 2 Commentaires

Les algues offrent des bénéfices considérables pour l’organisme grâce à leur richesse en minéraux, vitamines, fibres et glucides

Fortement consommées dans les pays asiatiques, les algues alimentaires connaissent un essor progressif en Europe, avec un impact non négligeable sur notre forme et  notre santé.

Sur les 15 millions de tonnes d’algues produites annuellement dans le monde, 75% se retrouvent dans les plats typiquement asiatiques.

La France récolte tout de même entre 800 et 1000 tonnes d’algues par an.

L’Association Française des Diététiciens Nutritionnistes (AFDN) s’est récemment penchée sur les vertus des algues présentes dans les spécialités de nos voisins japonais et chinois et en a déduit que la France devrait en consommer davantage.

En effet celles-ci procurent de l’énergie à notre organisme, facilitent l’élimination des toxines, régulent la faim, préviennent l’apparition de tumeurs, agissent sur le transit et diminuent les risques d’hypertension et d’hyperthyroïdie.

Les algues concentrent les éléments présents dans l’eau de mer, et contiennent, pour certaines d’entre elles, trois fois plus de fer que le foie de veau ( laitue de mer et  kombu), six fois plus de vitamine C que les oranges (spaghetti de mer), quinze fois plus de calcium que le lait (wakamé), du cuivre, du manganèse, du zinc et de l’iode, qui régule le système thyroïdien… (comparaisons pour 100 g).

Il existe plusieurs variétés d’algues, celles d’eau douce et celles d’eau de mer, possédant chacune des vertus différentes et sont des alliées incontournables dans un mode de vie sain.

Algue AFA Klamath

Faisant partie des algues bleues d’eau douce la Klamath , ou AFA (de son nom scientifique Aphanizomenon flos-aquae), est aujourd’hui vendue sur le marché comme un complément alimentaire exceptionnel, et ce depuis plus de vingt ans.

En vente libre aux Etats-Unis depuis le début des années 1980, l’AFA (Klamath) est récoltée chaque été dans le lac Klamath à Klamath Falls par plusieurs sociétés.

L’algue bleue AFA se distingue pour ses propriétés reconnues par de nombreuses études scientifiques, dans les cas de déficiences immunitaires, d’infections virales, de dépression, de rhumatismes, d’arthrite….

Elle convient tout particulièrement aux personnes actives, aux étudiants, aux sportifs,  aux post-parturientes, aux femmes ménopausées, aux végétariens/végétaliens/vegans, aux convalescents, aux personnes agées… et plus globalement à tous ceux qui se soucient de leur forme et de leur santé.

 

Les principes actifs de l’Aphanizomenon Flos-Aquae

Le Food & Nutrition Board et le National Research Council ont déterminé que l’Aphanizomenon Flos-Aquae contient plus de 300 molécules d’acides aminés dans un seul gramme.

Ces enzymes font partie des nutriments essentiels au bon fonctionnement de notre organisme. Consommés en grande quantité, ils procurent vitalité et énergie, mais permettent également une meilleure communication entre les neurones et le cerveau.

Riche en vitamines, l’algue bleue AFA (Klamath) renforce les défenses globales de notre corps et assure une protection optimale contre les agressions extérieures de microbes et bactéries.

Parmi ces vitamines présentes dans l’AFA, la vitamine A, fortement concentrée en bêta-carotène, se trouve en grande quantité fournissant ainsi une protection efficace contre les radiations et les polluants.

Le National Cancer Institute a démontré que l’algue bleue AFA (Klamath) était bien plus fournie en bêta-carotène que la plupart des légumes, dont les nutriments sont de plus en plus dégradés, alors que l’AFA est protégée de toute agression extérieure et conserve tous ses bienfaits.

La chlorophylle absorbée naturellement par les parois cellulaires de l’algue bleue se métamorphose en oxygène dans le sang et les organes, ce qui a pour effet de purifier notre système sanguin et d’améliorer son flux, réduisant ainsi les risques d’hypertension.

Aujourd’hui, les résultats scientifiques s’accumulent et démontrent que cette algue possède une gamme étendue d’effets thérapeutiques dont certains ouvrent des perspectives étonnantes dans le traitement de maladies considérées aujourd’hui comme incurables.

http://brigittecesana.com/l-algue-afa-un-complement-alimentaire-dune-richesse-nutritive-exceptionnelle/

 

L’algue  AFA : un véritable alicament

Avec plus de 115 micronutriments, l’AFA (Klamath) représente probablement l’aliment le plus complet de la planète !

L’algue AFA, une algue riche en vitamines, minéraux, oligoéléments :

-         On retrouve presque toute la gamme des vitamines : provitamines A, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, C, E, F, J, K.

-         Une grande variété de minéraux ( plus nombreux que dans la spiruline) : calcium,  magnésium,  phosphore,  potassium et sodium.

-         De nombreux oligoéléments : bore,  chlorure, chrome, cobalt, lcuivre, étain, fer, fluor, germanium, iode, manganèse, sélénium, titane, zinc…

Deux d’entre eux sont particulièrement intéressants :

-         Le bore, peu connu est signalé comme diurétique et agent de lutte contre l’obésité.

-         Le molybdène, qui améliore l’utilisation du fluor. Il participe au métabolisme des protéines et il permet la fixation du fer (rappelons que le fer, la vitamine C et le molybdène constituent tout ce qu’il faut pour une bonne utilisation du fer). Une bonne nouvelle pour ceux qui manquent de fer.

-         Des acides gras,

-          70 % de protéines (pour notre système immunitaire et la construction de notre corps),

-         De la chlorophylle (pour nettoyer notre sang),

-         Des enzymes (pour favoriser la digestion),

-         Des caroténoïdes (qui agissent comme antioxydants, limitant les dommages causés par les radicaux libres),

-         Des oméga-3 (pour l’équilibre émotionnel et cardiovasculaire),

-         Des antioxydants (qui retardent le vieillissement), des bioflavonoïdes (pour allonger la durée de vie des vitamines) et autres cofacteurs, naturellement présents,

-         un composant rare : le superoxyde dismutase (SOD). Cet enzyme contrôle les radicaux libres, évitant ainsi une dégénérescence trop rapide de notre vitalité et notre énergie.

Plus d’informations : http://brigittecesana.com/decouvrez-les-vertus-de-l%E2%80%99algue-klamath-aphanizomenon-flos-aquae-aussi-appelee-afa/

Premier bénéficiaire des nombreuses vertus de l’algue bleue AFA : le système immunitaire

Les scientifiques ont constaté que l’AFA (Klamath) provoque une mobilisation presque immédiate des globules blancs, ce qui permet à l’organisme de répondre instantanément à une attaque (comme une infection virale par exemple).

Les polysaccharides contenus en grande quantité dans l’AFA possèdent des agents osmotiques et immuno-modulants, qui activent les lymphocytes et luttent contre les toxines en les éliminant rapidement. Le système immunitaire se défend plus facilement et plus rapidement, évitant ainsi les infections virales et freinant le développement de certaines tumeurs.

Plus d’informations : http://brigittecesana.com/l%E2%80%99algue-bleue-afa-et-le-cancer/

De tous les bienfaits rapportés par les consommateurs d’AFA, le plus commun est une augmentation de la concentration, une sensation d’énergie mentale, une élévation de l’humeur voire un effet antidépresseur.

Les chercheurs américains ont en effet découvert, il y a quelques années, une concentration significative de phényléthylamine (PEA) dans l’algue AFA. Le PEA est un composé endogène du cerveau, bien connu en science neurologique et nommé familièrement « la molécule de l’amour ».

Plusieurs personnes ont constaté que la consommation d’AFA (Klamath) soulageait leurs problèmes d’arthrite, d’asthme et de rhumatisme. Les propriétés anti-inflammatoires de la phycocyanine, le pigment bleu de l’algue, ne sont plus à démontrer. Ce pigment inhibe une enzyme fortement impliquée dans le processus inflammatoire.

Il n’y a aucun doute sur le fait que cette algue appartient à la famille des alicaments tant ses vertus sont nombreuses.

 

L’action bénéfique de l’AFA (Klamath) sur les cellules souches

La découverte la plus intéressante est qu’elle favorise la migration des cellules souches. Un espoir sérieux pour tous les patients atteints de maladies dégénératives.

Les cellules souches embryonnaires ont la capacité de devenir des cellules d’à peu près n’importe quel organe du corps, elles peuvent devenir en quelques jours des cellules cérébrales, hépatiques ou même musculaires.

Un composé de l’AFA stimule le relâchement de cellules souches de la moelle osseuse et un autre stimule la migration des cellules souches vers les tissus.

Cet effet est observé avec une dose de 5 grammes d’AFA brute.

Plus d’informations : http://brigittecesana.com/se2-est-le-premier-complement-alimentaire-au-monde-qui-soutient-la-liberation-de-cellules-souches-adultes/

 

Klamath Posologie recommandée :

On conseille en moyenne 1 gramme de Klamath par jour pour combler les carences de l’organisme.

En cas de fatigue chronique, de convalescence, la dose conseillée est de 3 grammes par jour

La posologie peut être augmentée pour aider à soulager les problèmes de santé les plus critiques (en accompagnement de son traitement médical)

On la consomme aux repas ou entre les repas, au coucher pour ceux qui sont insomniaques.

En résumé, l’algue bleue AFA lutte contre les radicaux libres responsables de l’oxydation du corps, empêche la réplication des virus, renforce les défenses de l’organisme, diminue le stress, améliore les performances intellectuelles, stimule le renouvellement des cellules, soulage les inflammations et combat la dépression.

 

Pour plus d’information sur l’algue bleue AFA (algue Klamath) ou son concentré :

http://brigittecesana.stemtech.com/FR/SE2.aspx

contactez moi : +33 06 28 08 89 74

brigitte.cesana@gmail.com

 

Documentation :

-         « L’aliment le plus complet de la planète, l’algue bleu-vert AFA » Anne Marie Pietri, Editions Lanore

-         « L’algue du Lac Klamath, bientôt des applications cliniques », Imbert Alexandre, Plantes et Santé, n° 41, novembre 2004.

-         « Klamath la super algue, plus riche encore que la spiruline pour l’équilibre alimentaire et la nutrithérapie », Olivier Jean-François, La Vie Naturelle, n° 74, juillet/août 1992.

-         « Klamath, Puissances d’un aliment miracle », Cagnec Hervé, Editions Médicis, 2013.

-         « Cellules souches : pas besoin de cultiver des embryons humains ! », Imbert Alexandre, Pratiques de Santé, n° 22, janvier 2005.

-         « Le pouvoir insoupçonné des cellules souches », Christian Drapeau, Editions de l’Homme

 

Le pouvoir insoupçonné des cellules souches

2 Commentaires

  1. Bonjour.
    Combien de gélules de stemflo et de Se2 a prendre par jour .j’en prends depuis décembre 2014 .
    Apres 1 depression 1 rupture sentimentale et 1 prise de produit avodard qui avait coupé libido et production de sperme .il y a 1 retour moyen .apres 1 an.
    Je prends 2 gélules actuellement.
    Merci de votre réponse.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.

*