La forme, la santé, la beauté par les plantes !

le blog de Brigitte Cesana

Fibromyalgie et Syndrome de fatigue chronique, comment en venir à bout avec l’algue Afa (Klamath)

| 5 Commentaires

Fibromyalgie et Syndrome de fatigue chronique, ces nouvelles maladies.

Le syndrome de fatigue chronique partage de nombreux points communs avec la Fibromyalgie, comme la fatigue bien sûr et les douleurs mais aussi le syndrome du côlon irritable, la dépression et même le syndrome de la guerre du Golfe!

Les principaux symptômes identiques sont : douleurs musculaires et articulaires, fatigue chronique et atteinte de la sphère cognitive (notamment mémoire et attention. La kyrielle des autres symptômes est également identique.

Ces deux syndromes entraînent une perturbation du système immunitaire.

La Fibromyalgie

Si la fatigue existe dans la fibromyalgie, se sont surtout les douleurs ostéo-tendineuses localisées en des points précis et présentes depuis plus de 3 mois qui constituent la principale plainte et donc le motif de consultation médicale. La fibromyalgie est la pathologie qui partage le plus de points communs avec le SFC et qui peut donc poser un problème de diagnostic.

Syndrome du colon irritable

Il s’agit du dysfonctionnement du côlon, d’origine encore inconnu, et qui partage également de nombreux points communs avec la fibromyalgie. On suspecte la sérotonine d’être à l’origine de ces deux pathologies. Dans la fibromyalgie comme dans le syndrome du colon irritable, on constate une baisse de ce neuromédiateur. Dans le syndrome du côlon irritable, qu’on appelle aussi colopathie fonctionnelle, ce sont tout naturellement les troubles digestifs qui prédominent: douleurs abdominales, ballonnements dus à l’accumulation de gaz, constipation ou au contraire diarrhée.

Le syndrome de la guerre du Golfe!

Dans ce syndrome qui toucha les militaires, surtout américains et anglais, incorporés dans le Golfe Persique pendant la guerre en Irak au début des années 1990, la symptomatologie emprunte les signes présents dans le SFC, le syndrome du côlon irritable et la fibromyalgie.

Quel soulagement peut apporter lalgue bleue AFA (Aphanizomenon flos-aquae)(algue Klamath) dans le traitement de ces maladies ?

En 1995, un programme de recherche fut mis au point afin de mieux comprendre comment l’AFA (algue Klamath) agit.

Cette approche révéla dans son ensemble que lAFA (algue Klamath) pouvait offrir des bienfaits dans les cas de déficiences immunitaires, rhumes et grippes, infections virales, fatigues chroniques, déficit dattention, dépression, rhumatismes, arthrite, colite, et fibromyalgie pour ne nommer que les principaux.

L’AFA (algue Klamath) semblait agir sur les systèmes immunitaires et nerveux, ainsi que sur l’inflammation. Des études furent donc menées afin d’étudier l’effet de l’AFA sur le système immunitaire, le système nerveux et l’inflammation. Les résultats de ces recherches sont résumés ci-dessous.

Système Immunitaire

LAFA (algue Klamath) agit sur la mobilisation et la migration des lymphocytes, et cet effet se produit dans les quelques heures suivant la consommation.

L’effet le plus marqué est une migration des cellules tueuses hors du sang vers les tissus.

En effet, deux heures après la consommation dAFA, environ 40% des cellules tueuses quittent la circulation systémique.

Le composé actif de l’AFA (algue Klamath) responsable de cet effet a été identifié comme étant un polysaccharide unique à l’AFA. Ce polysaccharide stimule de façon très significative la phagocytose des macrophages, première ligne de défense du système immunitaire.

LAFA (algue Klamath) savère donc un produit naturel efficace pour préparer le corps à une réponse rapide en cas dinfection virale ou de développement de tumeur.

Inflammation

De nombreux témoignages concernant les bienfaits de l’AFA (algue Klamath) dans des cas de fibromyalgie, rhumatismes, d’arthrite, d’asthme, et autres affections de même nature ont depuis longtemps suggéré que l’AFA posséde des propriétés anti-inflammatoires.

Vers la fin des années 1990, une série d’études fut publié décrivant les propriétés anti-inflammatoires de la phycocyanine, le pigment bleu unique aux algues bleues.

En effet, en utilisant divers modèles d’inflammation chez la souris, la consommation orale de phycocyanine se révéla fortement anti- inflammatoire. Il fut par la suite démontré que le mécanisme d’action était une inhibition de la cyclooxygénase-2 (COX-2). COX-2 est une enzyme fortement impliquée dans le processus inflammatoire et les inhibiteurs de COX-2 sont bien connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires, spécialement dans le traitement de larthrite.

Il fut récemment conclut, après de nombreuses observations cliniques et une étude en bonne et due forme, que l’utilisation des coxibs comportait des risques élevés pour la santé (œdème, problèmes cardiovasculaires, arrêt cardiaque), en dépit de leur grande efficacité pour traiter l’inflammation. En offrant un pouvoir anti-inflammatoire trop important, les coxibs engendrent des effets secondaires dangereux.

Par contre, comme la phycocyanine ne permet pas une inhibition totale de la COX-2, ces effets secondaires ne furent jamais rapportés avec lutilisation de lAFA (algue Klamath) et de phycocyanine après plus de 20 ans de présence sur le marché.

LAFA (algue Klamath) se présente donc comme un traitement naturel efficace pour diverses affections liées à linflammation.

Cellules Souches Et Régénération Tissulaire

De toutes les découvertes faites sur l’AFA, la plus récente et la plus intéressante est certes celle concernant les cellules souches adultes

Plusieurs études récentes ont démontré que les propriétés pluripotentes n’étaient pas l’apanage seulement des cellules souche embryonnaires, mais que les cellules souches adultes avaient  les mêmes propriétés régénératrices. En effet, des cellules souches adultes mises en présence de divers tissus deviennent rapidement des cellules de ce tissu.

Au fil des années, plusieurs témoignages furent rapportés de guérisons ou d’améliorations assez exceptionnelles dans des cas de diabète, sclérose en plaque, Alzheimer, Parkinson, traumatisme crânien, et autre maladies.

Après plusieurs années de travaux scientifiques, il a été démontré que lAFA (algue Klamath) contient effectivement deux composés actifs, l un stimulant le relâchement de cellules souches de la moelle osseuse et un autre, un polysaccharide, stimulant la migration des cellules souches vers les tissus.

Conclusion

Bien que les travaux scientifiques se poursuivent sur l’AFA afin de mieux définir son application clinique dans le cas de maladie précise, les études faites jusqu’à présent permettre de conclure que lAFA (algue Klamath) est un supplément alimentaire naturel exceptionnel, ayant des effets grandement bénéfiques sur les systèmes nerveux et immunitaires, de même que sur linflammation.


Pour en savoir + sur le concentré de principes actifs de l’algue AFA :http://brigittecesana.stemtech.com/FR/SE2.aspx


Pour plus d’information contactez-moi  au 06 28 08 89 74

Ou par mail :brigitte.cesana@gmail.com

 

 

Témoignage pour le Syndrome de la guerre du golfe :

Je suis un ex-marine de trente-quatre ans qui a combattu dans la Tempête du désert. Durant dix ans, j’ai souffert du syndrome de la Guerre du Golfe, et j’avais une douleur extrême au dos, à la tête, dans les muscles et aux articulations ; des problèmes de sommeil, et une fatigue chronique.

Ni les docteurs, ni les spécialistes militaires, pas plus que les gourous homéopathiques ne furent capables de m’aider. J’en suis venu à croire que la douleur serait là pour rester, et que je devais vivre avec. Après avoir pris le stimulant de cellules souches , tout ce que je peux dire est wow! Je n’ai plus de douleurs au dos ni aux articulations.
Je jouis d’avoir plus d’énergie et une meilleur concentration. Je dors mieux et je me sens merveilleusement bien. Si seulement j’avais trouvé cela avant! Je sais que les nutriments de cellules souches aide mon système à se reconstruire. J’ai vu ce que cela fait pour une foule de gens comme moi. Merci pour ce produit nutritionnel, je prends à nouveau goût à la vie. Je vais en prendre continuellement parce que c’est vraiment une bénédiction. — J.D.

 

Témoignages de personnes atteintes de Fibromyalgie :

  • A la suite de nombreuses recherches sur ma maladie, la fibromyalgie et sur les traitements naturels de la douleur, j’ai lu de nombreux articles sur cette algue miraculeuse qu’est l’algue bleue AFA et son pouvoir de régénérer de façon naturelle nos propres cellules souches adultes de notre moelle osseuse afin que notre corps s’auto-répare. Je vous avoue que j’étais très sceptique au début, mais mes douleurs étaient telles que j’ai décidé d’essayer. Au bout de deux ans d’errance médicale, je me suis dit que je n’avais rien à perdre. Les 15 premiers jours de prise , je me suis sentie très fatiguée, puis petit à petit je me suis sentie mieux, j’ai retrouvé un sommeil réparateur, mes douleurs ont pratiquement disparu. Je ne prends plus les anti-douleurs que m’avait prescrit mon médecin, je n’ai donc plus les effets secondaires que ceux-ci m’occasionnaient. J’avais des acouphènes qui ont également totalement disparu. J’ai de nouveau l’envie de faire des choses et beaucoup plus d’énergie. Aujourd’hui, après deux mois  de prise quotidienne , je suis convaincue de son efficacité.
  • J’ai commencé avec le concentré d’algue AFA en Juin 2011 en prenant  4 gél/jour.
    Je reconnais que cela représente un investissement  mais la santé n’a pas de prix et je ne le regrette pas car après 18 mois de conso j’ai vraiment retrouvé une vie presque normale. Les crises de douleur se font plus rares, j’ai retrouvé une énergie. Je ne peux que conseiller d’essayer en sachant que les résultats dépendent de l’organisme de chacun, il suffit d’ajuster le dosage. Pour certains il en faut plus, pour d’autres moins.
  • Jai une fibromyalgie ( douleurs musculaires, fatigue) depuis plus de dix ans. Je prends le concentré d’algue AFA depuis décembre 2010, mes douleurs sont parties à peu près à 80%, surtout celles des hanches, des épaules. Jai supprimé tout traitement allopathique que me prescrivait mon spécialiste. Reste encore quelques douleurs au niveau des coudes lorsque je fais des travaux dans la maison, peinture décapage des boiseries etc…, ce qui n’est pas conseillé. Mais avant je ne pouvais plus rien faire du tout, donc pour moi c’est une renaissance.
  • Notre fille (37 ans) qui a une fibromyalgie. Nous avons tout essayé, même les champignons. Elle était très gravement atteinte. Elle marchait avec des cannes et ne pouvait plus rester plus de 10 minutes dans la même position. Elle ne dormait plus. Elle prend 2g/j de concentré d’algue AFA depuis 6 mois (soit 4 gélules). La réaction n’a pas attendu. Au bout d’un mois, elle a abandonné les cannes. Elle qui se levait le matin, pliée en deux, maintenant elle joue au foot avec son fils et fait son jardin. Elle continue et ne veux plus s’arrêter!!!

 

faire connaitre à tous et reconnaitre la fibromyalgie comme maladie
La fibromyalgie touche de nombreuse personne et elle est encore très peu connue pourtant. Outre le fait que ses origines sont encore inconnues, elle pourrait être biologique, génétique, on avance aussi une réaction à des vaccins tel que celui de l’hépatite B ou gardasil ( cela ne serait pas une première on sait que le vaccins de l’hépatite B a donné lieu a des spondylarthtrite rhumatoide ou encore le h1N1 à des cas de narcolepsie), ou encore de l’aspartame… le malade est donc perdu. Il souffre souvent seul, il est diagnostiqué souvent tardivement car les médecins sont trop peu formés à la détection et souvent eux même ne connaissent pas l’existence de cette maladie! Les médecins renvoient souvent le patient avec un « tout cela est dans votre tête », le patient sait qu’il n’est pas fou mais a force ses nerfs sont mis à mal! Puis vient le diagnostique souvent tardifs avec une errance médicamenteuse souvent catastrophique car trop de médicaments finalement accroissent le mal, et les nombreux examens s’avèrent inutile car ne révèlent rien. Le fibromyalgique se retrouve souvent seul face a sa maladie incompris de son entourage car le changement est brutal, d’habitude hyperactif, très social, et énergique le malade devient enfermé dan s son carcan de douleur et de fatigue, ne peut plus faire le travail comme avant, être parent ou même soi même comme avant, sa vie bascule brutalement, il a peur, doit se réinventer avec des douleurs quotidiennes, dire adieu a ce qu’il était avant et trouver la force de construire un futur ou il sera différent tout en ne sachant plus de quoi il est capable! C’est un cauchemar que l’entourage ne voit pas et bien souvent le malade préfère s’isoler, se couper du monde car il ne se sent plus lui même, la fatigue est extrême. Alors si chacun connait cette maladie peut être les fibromyalgiques ne seront plus seuls dans leur coins, les associations peine a se monter car la vitalité a disparue pour un fibromyalgique même s’il aimerait lutter comme avant il ne peut plus, et aucun non fibromyalgique ne se bat pour eux, donc chacun peut en s’informant aider la reconnaissance. Ensuite les médecins doivent être formés au diagnostique, enfin la fibromyalgie doit être reconnue co mme une maladie et non plus comme un syndrome, des personnes on put avoir droit à l’euthanasie pour cette maladie qui pourtant n’est pas mortelle, mais vivre toute sa vie avec de pareille douleur et parfois une invalidité telle, ajouter à cela une coupure du monde et bien souvent une dépression très compréhensive le résultat est extrême, alors se battre ensemble pour une reconnaissance pour que ces malades puissent bénéficier des invalidités, des aides, du soutiens de la médecine est important voire même décisif, aller voir les forums de fibromyalgie, tous demande une reconnaissance de la maladie, que non ils ne sont pas fou, ils ont mal, cela est réel, cela est inexplicable car d’une douleur extrême impossible a décrire mais que tout cela est bien réel. Aidons les fibromyalgiques, soutenons leurs actions, participons à la connaissance, et portons leur message de reconnaissance en tant que maladie.
http://www.avaaz.org/fr/petition/faire_connaitre_a_tous_et_reconnaitre_la_fibromyalgie_comme_maladie/?ttMOjdb

Grâce à l’algue AFA concentrée, la fibromyalgie, les douleurs et la fatigue chronique ne sont plus que de mauvais souvenirs !

 

 

5 Commentaires

  1. Madalyn – Fatigue chronique et palpitations

    En 2006, souffrant de fatigue chronique et de palpitations cardiaques depuis des mois, j’avais dû réduire ma routine de yoga de moitié. Les médecins n’avaient rien d’autre à me proposer que des milliers de dollars de tests et de médicaments qui n’étaient d’aucune aide.

    Gagnant ma vie dans le domaine de la guérison intuitive, je crois donc dans le pouvoir de l’intelligence de la nature. Un jour, un ami m’a suggéré d’utiliser le concentré d’AFA stimulateur de cellules souches

    J’ai pris 2 gélules avant mon cours de yoga et, au lieu d’avoir à quitter en plein milieu du cours, j’ai ressenti de la chaleur monter dans ma colonne vertébrale. J’ai eu toute l’énergie nécessaire pour terminer mon cours. Mon cœur s’est complètement rétabli et j’ai retrouvé toute mon énergie. C’était un vrai miracle, tellement que je ne pouvais arrêter d’en parler à tout le monde. Il y a si peu de produits naturels qui soient réellement sûrs qui aident à améliorer la santé. Selon ma longue expérience en médecine naturelle, ce produit arrive en tête de liste!

    • Bonjour , votre message date un peu , aussi je ne sais pas si j’aurai une réponse….on m’a diagnostiqué fibromyalgique au bout de cinq années d’errance et de médications toutes plus dangereuses les unes que les autres….j’ai dit non …un ami récemment m’a parlé de cellules souches…et je veux y croire….je les consomme depuis bientôt deux mois,….pas de gros changements mais amelioration de ma vue, moins de douleurs aux coudes et genoux…et un peu moins d’attaque panique et de vertiges…..c’est déjà beaucoup je trouve et vous en’prebez vous encore ? Quels sont vos progrès ?….moi aussi je veux en parler autour de moi , mais ilks me disent que c de la poudre aux yeux et qu’en plus ça coûte cher…ils ne me croyaient pas non plus quand je leurs disaient que j’étais malade….

      • Merci Maguy pour votre témoignage, vous avez eu raison d’être curieuse et de faire confiance à la nature et aux plantes ! Je suis ravie que votre état se soit amélioré déjà au bout de 2 mois et je vous souhaite de nouveaux progrès, Se2 se consomme sur le long terme, surtout dans votre cas. Je le prend depuis maintenant 4 ans et je suis en super forme ! Bien à vous.

  2. Pingback : Découvrez les vertus de l’algue Klamath, Aphanizomenon Flos-aquae aussi appelée AFA | La forme, la santé, la beauté par les plantes !

  3. En tout cas , j’ai 70 ans , je prenais pour les douleurs des extraits d’huile de poisson je suis passée à 2 SE2 le soir 4 jour après la douleur dans la hanche a disparu , je monte allègrement les escaliers, les douleurs des genoux diminuent , je vais reprendre la gym que j’avais arrêté depuis juillet

Laisser un commentaire

Champs Requis *.

*