La forme, la santé, la beauté par les plantes !

le blog de Brigitte Cesana

Cholestérol et risque cardiovasculaire….

| 1 Commentaire

CHOLESTÉROL, À MESURER DÈS L’ADOLESCENCE !

Cholestérol, à mesurer dès l'adolescence !

Plus on avance en âge, plus le risque d’excès de cholestérol s’accroît. Mais l’hypercholestérolémie n’est pas pour autant l’apanage des seniors. Et durant l’enfance, trop de cholestérol abîme déjà progressivement les parois artérielles. La solution est particulièrement simple, mesurer son taux de cholestérol entre 16 et 30 an

 

Cholestérol et risque cardiovasculaire

Les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité en France avec 180.000 décès par an. Parallèlement, on constate que ces pathologies touchent de plus en plus de personnes jeunes. Alors que les accidents cardiaques survenaient plus souvent entre 55 et 60 ans, on enregistre aujourd’hui de plus en plus de cas chez les 40-45 ans.

Ainsi, on déplore maintenant chaque année près de 20.000 infarctus chez des adultes jeunes de 25 à 50 ans.

Pourquoi ? Notre mode de vie est bien sûr en cause et l’excès de cholestérol peut se manifester très tôt, dès l’enfance. Or durant cette période de la vie, le « mauvais cholestérol » se dépose progressivement sur les parois artérielles et se transforme en plaque d’athérome à la fin de l’adolescence. De plus, c’est vers l’âge de 18 ans que le taux de cholestérol se fixe définitivement. En d’autres termes, s’il est élevé à l’adolescence, il le sera toute la vie.
Il est donc de bon augure de dépister tout excès de cholestérol à cette période.

Selon un bilan effectué en 2004, près de 40% des jeunes présentaient déjà au moins un facteur de risque (diabète, hypertension, tabagisme, obésité/surpoids, sédentarité…). Il est vrai que l’obésité ne cesse de progresser chez les jeunes et que 40% des 18-20 ans sont fumeurs. A eux seuls, ces deux facteurs multiplient considérablement les risques cardiovasculaires.
Et quand on est jeune et adolescent, on ne se sent pas concerné, à tort, par les accidents cardiaques et on ne fait pas la relation entre certains comportements et le risque cardiovasculaire.

En pratique : premier dépistage du cholestérol entre 16 et 30 ans

Les jeunes peuvent eux aussi présenter un excès de cholestérol et être atteints de maladies cardiovasculaires. Un simple dépistage leur permet d’évaluer leur risque et celui-ci repose sur une prise de sang, à jeun.

Que faire si le dépistage est positif (si le taux de cholestérol est trop élevé) ?

La première étape consiste à respecter quelques recommandations diététiques et à modifier certaines habitudes de vie :

  • éviter les viandes, la charcuterie, les fromages gras et les produits contenant des graisses cachées : viennoiseries, chips, biscuits, pâtisseries, barres chocolatées, etc.
  • remplacer le beurre et la crème par des graisses végétales (huiles de colza, d’olive, crème de soja, etc.) ;
  • consommer deux à trois fois par semaine du poisson ;
  • manger des fruits et des légumes chaque jour, à chaque repas ;
  • effectuer chaque jour au minimum 30 minutes d’activité physique ;
  • arrêter le tabac ;
  • et
  • prendre des Oméga-3  (Artic Sea de Forever) : Les oméga-3 ont été associés à une diminution de la mortalité globale, avec une baisse du risque de mortalité cardiovasculaire et du risque de mort subite.

 

Une alimentation riche  en Oméga-3 dans le cadre d’une vie saine, aide à maintenir des niveaux de cholestérol et de triglycérides sains dans le corps.

Artic Sea aide à protéger le système circulatoire.

Artic-sea se compose d’acides gras insaturés Oméga-3 (huiles de poissons des mers froides) et Oméga-9 d’origine végétale (huile d’olive).

Artic Sea aide à la régularité fonctionnelle.

Découvrez Artic Sea en vidéo ici

 

En savoir + sur Artic Sea

Un Commentaire

  1. Pingback : Prendre soin de votre peau avec les produits Forever à l’aloe vera « Brigitte Cesana

Laisser un commentaire

Champs Requis *.

*